Elza Toubol de Dieu
Libération Personnelle, Autonomie de l'Être

Confiance / Méfiance, quelles en sont les vecteurs?

Les Relations et Connexions

Tous comportements réactifs en excès, tournent autour des 5 Blessures non externalisées, ici principalement, la blessure de trahison.

Comment prendre conscience du pouvoir cédé à la blessure en restant identifié à elle?

Tout d'abord, pour vous donner une idée plus perceptible, la blessure de trahison est celle qui instaure une méfiance outrancière, voire maladive, cousine germaine de la Paranoïa.

Le masque de la personne qui ne s'est pas dés-identifié de sa blessure de trahison, est celui du Contrôlant.

Cet individu, alors convaincu de bien faire, aura perpétuellement besoin d'avoir le contrôle de tout et de tous, afin, à son sens, d'éviter toute trahison qu'il subodore à tout instant.

Ce sera également impossible pour ces blessés là, de fonctionner autrement qu'en tête à tête, voire de façon systématique dans une teneur d'agressivité autoritaire, quitte à faire peur pour régner en maître.

Il est tellement effrayé à l'idée que deux personnes de son environnement puisse former une coalition qu'il aura le réflexe de diviser pour mieux contrôler son petit monde. La Blessure de trahison créait une vraie crainte maladive de ladite Trahison... C'est sans issue sans prise de conscience et de responsabilité.

Bien que ce genre de comportement puisse conduire de nombreuses personnes à qualifier ce type de blessés de personnes méchantes, il n'en n'est rien. Il s'agit bien là d'un individu en excès dans le mental sur pilote automatique dont la blessure est le GPS. Bonjour les dégâts, pour le blessé d'une part et les graves dommages collatéraux que cela provoque à l'entourage.

Ne condamnez personne pas même vous, notre société nous conditionne ainsi, il suffit de défaire les conditionnements et c'est peu de choses. Si si, je vous l'assure.

Quelle que soit la blessure, si un travail de prise de conscience n'est pas fait, alors "les travers" excessifs d'autoritarisme, de colère et de peurs de trahison, n'iront pas en diminuant avec les années. 

N'oubliez jamais que vous n'êtes pas vos blessures!

Autrement dit, vous n'êtes en aucun cas cette façon d'agresser par peur, ou encore ce contrôle permanent épuisant car, il faut le savoir, l'esprit mental logique (celui qui murmure toutes les trahisons possibles sans cesses) ne connait pas de repos spontané!

Si vous restez dans la confusion d'identité entre blessure-réactions-comportements automatiques et votre personne corps et âme, alors vous vous vouez à des tourments infinis!

Pourtant il est si simple de mettre en place des exercices de conscience pour éxternaliser les blessures, s'en dés-identifier enfin et voir la vie de façon plus souple, sereine et pleine d'assurance, de joie et de satisfaction de vivre EN PAIX!

Encore faut-il être équipé pour faire cette mise à jour.

Beaucoup de gens blessés "préfèrent" stagner dans leurs blessures et comportements maladifs, bien que dramatiquement heurtants et douloureux pour l'entourage, uniquement par peur de lâcher ce qu'ils connaissent, bien trop effrayé par ce qu'il ne connaissent pas.

"Oui et après, comment vais-je vivre? Je vais perdre mon identité si je fais ça"

Hummm, comment dire? NOOON, au contraire, vous la retrouverez, allégée de tout ce poids qui vous plombait l'esprit subconscient!

Oui oui, le subconscient. Celui qui ne raisonne pas logiquement mais qui résonne avec la mélodie de votre vibration, vos ressentis, vos sentiments.

You know what i meannnn?

Pensez-vous un seul instant à tout ce que vous gâchez par vos craintes, liées à cette fichue blessure qui mène la danse?

Vous vous sentez FORT?

Et bien à tort, car elle mange toutes vos ressources, elle se sert de toute l'imagination que vous avez au lieu de pouvoir l'utiliser pour envisager de merveilleux moments à venir, elle vous oblige à envisager le pire, vous pousse à mettre en garde vos propres proches, de tous côtés, de tous bords, amis, parents, collègues, collaborateurs, enfants...

Quel gaspi d'énergie!

Je vais même aller plus loin, elle vous empêche de voir que tous, sont conscients de cette presque paranoïa, et comme elle vous bande les "yeux du coeur", vous n'êtes même plus en mesure de le perce-voir.

Comment y remédier?

Plusieurs options s'offrent à vous.

Cependant, la première chose à faire est d'en prendre conscience, l'admettre, faire un état des lieux général de tout ce que cela a provoqué dans votre existence, pour vous et pour celles et ceux que vous avez endommagé(es), calomnié(es) et soupçonné(es) de façon constante par votre seule paranoïa latente, puis d'accepter de lâcher cette non-identité, puisqu'elle n'est qu'un pilote automatique douloureux, sans cela, rien ne vaut la peine d'être tenté.

Donc, dans ces options diverses:

  • la première serait la vieille méthode de la psychothérapie, qui a fait ses preuves pour de nombreux individus. Vous vous présenterez donc régulièrement, dans un cabinet où vous seul parlerez, ou presque, et où il vous sera permis de ressasser les mauvaises expériences, les mauvaises choses faites ou perçues, en sommes, vous serez invité(e) à remuer toutes ces mauvaises choses appartenant au passé, vous livrant à votre libre arbitre et vos esprits seul, pour en débattre et réajuster si toutefois vous parvenez à faire la lumière sur le fatras passé.

 

  • la seconde serait de vouloir y parvenir seul(e), vous êtes si habile que nul ne doutera de votre capacité à travailler sur ce sujet, vous torturant probablement au passage si vous parvenez à des prises de conscience sans personne pour vous rappeler que c'est humain d'avoir des tourments quand on ne sait pas régler l'engin que nous sommes. Et qui sait, à force de distorsions douloureuses, longues et fatigantes, vous aurez peut-être même l'impression que votre souffrance manifeste, signifie une forme de pénitence salutaire, ou une rémission voire de réddition, la vôtre, ou bien celle de ces travers.

 

  • la troisième serait de prendre un entraîneur de conscience, un coach! Qui effectivement, dans un premier temps va vous écouter vous exprimer afin de décrypter votre carte mentale (oui, nous savons où votre âme à mal en fonction de votre façon de verbaliser et vibrer oralement), puis ne vous obligeant pas à vous livrer de façon répétitive en ressassant, va concevoir un programme adapté à votre carte mentale, pour que les mises à jour opèrent et s'automatisent. Cela peut sembler dingue, après des décennies de cloisons mentales disant "ce sera dur, long, pénible, onéreux, épuisant" puisque la seule alternative était pendant longtemps d'aller ressasser sur un divan, or, en 3 séances téléphoniques, bien souvent, tout est remis en ordre, sans chimie, sans douleurs, dans la joie et la bonne humeur. Oui, bon j'avoue, avec moi ça rigole beaucoup pendant les séances, ça permet aussi de lâcher ce qui pèse. Tu le sais si tu es l'un de mes clients ;)

Tout se passe dans ton coeur, une fois encore.

Et bien oui, ce n'est même plus surprenant, tout ce passe dans le coeur, et tant que tu pense avoir des choses à comprendre, alors STOP NEWS tu es confiné dans le mental. Lâches-le, descends dans ton coeur, dans ce que tu ressens, et fais en sorte de vibrer ce que tu aimes vibrer, la joie, le rire, l'amour, l'excitation de nouvelles expériences, le bonheur d'être en vie et d'avoir la chance de pouvoir évoluer jusqu'au dernier souffle si telle est ta quête de sens.

Lâcher ses peurs, seul, peut sembler très difficile pour ne pas dire insurmontable, je le sais, oh oui, je ne le sais que trop! Hihi.

Par contre, lorsque tu es parvenu à le faire pour l'une d'entre elle, le processus vibratoire est le même, autrement dit, lorsque tu connais la voie, tu n'as plus qu'à la réemprunter à l'infini.

 

 

 

 

 

 

 

Le Dauphin Émerveillé.


Articles similaires

Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.